La Nouvelle Opel Astra OPC disposera
de tout nouveaux sièges hautes performances

La nouvelle Astra OPC, l’Astra la plus puissante jamais produite, sera équipée de nouveaux sièges baquets à hautes performances exploitant les dernières avancées technologiques. On pourra les découvrir lors de la première apparition du coupé compact le 6 mars au Salon International de l’Automobile de Genève. Les sièges avant participent à la sportivité et au dynamisme de cette voiture, offrent une position de conduite surbaissée, un meilleur soutien latéral, et s’allègent en inaugurant un toute nouveau matériau ultraléger.

 

Les ingénieurs OPC (Opel Performance Center) ont utilisé une feuille thermoformée pour la coque de l’armature du siège, ce qui a permis de gagner 45% de poids par rapport à une armature traditionnelle. La feuille est armée par un matériau composite de polyamide et de fibre de verre ; il est la fois souple et résistant, et en raison de sa robustesse, son épaisseur se situe entre un et deux millimètres.

 

« Opel est le premier constructeur automobile au monde à utiliser ce matériau pour réaliser l’armature d’un siège d’une voiture de série, » explique Armin Rossmann, le leader de l’équipe de développement des sièges de l’OPC. « L’Astra la plus puissante mérite le meilleur de la technologie dans tous les domaines, y compris celui des sièges. »

 

Le conducteur et le passager avant sont désormais installés de manière plus sportive ; la position d’assise, située 17 mm plus bas que dans l’Astra GTC coupé, et même 40 mm plus bas que dans l’Astra 5 portes, permet de faire corps avec la voiture.

 

Les nouveaux sièges peuvent adopter jusqu’à 18 réglages différents :

  • Avancée et recul de l’ensemble du siège (2)
  • Montée et descente de l’ensemble du siège (2)
  • Pivotement avant et arrière du dossier (2)
  • Variation de l’angle de l’assise (2)
  • Réglage en longueur de l’assise du siège (2)
  • Ajustement du soutien lombaire sur quatre axes (4)
  • Réglage des flancs du dossier du siège (2)
  • Réglage des flancs de l’assise du siège (2)

 

Ce siège hautes performances dispose de la plage de réglages la plus importante sur le segment des coupés de sport compacts, offrant une grande souplesse d’installation au conducteur et à son passager avant. En outre, des coussins à réglage pneumatique sont disponibles pour les flancs du siège. Ils s’adaptent à la morphologie de chacun et assurent un grand maintien latéral rien qu’en appuyant sur une touche. Le siège peut être obtenu en trois déclinaisons de cuir ou de drap et fera donc ses débuts dans la prochaine génération d’Astra OPC.

 

En 2003 avec le Signum, Opel a été le premier constructeur à proposer des sièges ayant reçu le label des spécialistes de la santé du dos AGR (« Aktion Gesunder Rücken e.V »). L’AGR n’attribue son sceau de qualité qu’à des sièges qui répondent à des normes élevées d’ergonomie. Afin de pouvoir recevoir le label AGR, le siège doit remplir une liste de dix critères. Il doit ainsi disposer d’un soutien réglable en quatre axes pour éviter les lordoses et avoir un dossier dont le profil s’adapte exactement à la courbure naturelle de la colonne vertébrale. La nouvelle Astra OPC s’inscrit dans la tradition et dispose du seul siège certifié AGR sur le segment des coupés compacts sportifs.

 

L’Astra la plus puissante jamais produite

 

Dans l’Astra la plus puissante, le moteur 2,0 litres OPC à injection directe offre 280 ch/206 kW et 400 Nm de couple maximal. Elle peut atteindre une vitesse de 250 km/h sur circuit, ce qui en fait l’Astra la plus rapide de tous les temps. La voiture est équipée d’un châssis hautes performances exclusif avec différentiel à glissement limité et freins Brembo.

 

Toutes les déclinaisons OPC (Opel Performance Center) sont soumises à un programme de tests à haute vitesse de 10.000 km sur la boucle nord du Nürburgring, la fameuse « Nordschleife », afin de s’assurer qu’elles répondent aux critères de performances et de sécurité élevés d’Opel. 10.000 kilomètres à grande vitesse sur la Nordschleife multiplient par 18 les contraintes infligées à une voiture et équivalent ainsi à environ 180.000 kilomètres de conduite sur des routes normales.

Activez les réseaux sociaux maintenant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d'informations

x