Opel/Vauxhall soutient le projet hydrogène au Royaume Uni

25 janv. 2012

  • H2 Mobility vise à implanter une infrastructure hydrogène en Grande-Bretagne
  • Opel/Vauxhall va partager l’expérience recueillie lors de ses essais européens grandeur nature

 

Opel/Vauxhall va faire front commun avec le projet britannique H2 Mobility, afin de promouvoir la production et l’utilisation de véhicules à hydrogène en Grande-Bretagne. Le projet H2 Mobility vise à mettre en place un programme permettant de faire de la Grande-Bretagne un pays en pointe dans l’utilisation des véhicules à hydrogène. L’initiative est soutenue par le gouvernement britannique et les industriels de la nation ; elle viendra s’ajouter à l’opération d’essais grandeur nature d’Opel à pile à combustible menée en Allemagne dans le cadre du Clean Energy Partnership (CEP).

 

Les partenaires industriels participant au projet britannique sont aussi bien des collectivités locales, des entreprises qui ont la charge des infrastructures que des constructeurs automobiles. L’objectif à long terme est de rendre le transport de l’hydrogène réalisable, pour réduire les émissions de carbone tout en profitant d’avantages économiques. Le groupe de travail britannique H2 Mobility devrait proposer un plan de marche avant la fin de cette année pour un déploiement commercial à partir de 2014.

 

Lors de la signature de la lettre d’intention entre le gouvernement du Royaume-Uni et 13 représentants de l’industrie, Bill Parfitt, Director for Government Affairs and Public Policy Vauxhall, a déclaré : « Notre entreprise s’est d’abord engagée de manière déterminée à développer la technologie de la pile à combustible à hydrogène. Maintenant, le lancement et la production de ces véhicules dépend de la disponibilité de l’hydrogène auprès des consommateurs dans un environnement de vie réelle. Nous apprécions donc cette initiative qui réunit divers intervenants sous la houlette du gouvernement et qui vise à établir une stratégie adéquate pour le développement futur d’une technologie hydrogène au Royaume-Uni. »

 

Les véhicules à piles à combustible hydrogène disposent de tous les atouts des véhicules électriques classiques, mais offrent en outre l’avantage de pouvoir être ravitaillés rapidement et d’avoir une grande autonomie. Depuis plus de dix ans, Opel/Vauxhall investit dans la recherche et le développement de la technologie de la pile à combustible à hydrogène.

 

La flotte Opel/Vauxhall de véhicules à hydrogène en test se monte aujourd’hui à 30 exemplaires, qui circulent en Allemagne. Ainsi, plus de cent véhicules à pile à combustible roulent depuis 2008 et ont déjà accumulé plus de 3 millions de kilomètres. Opel/Vauxhall partagera les enseignements issus de ces essais et espère que la technologie sera prête pour la commercialisation d’ici 2016.

 

Opel/Vauxhall est un pionnier de la propulsion alternative. En dehors des véhicules alimentés par hydrogène, le constructeur propose des voitures électriques et des véhicules alimentés au GPL et au GNV. Intégrée au programme E-mobility de la marque, la révolutionnaire Ampera équipée d’un prolongateur d’autonomie est le premier véhicule électrique pouvant aller « où l’on veut, quand on veut ». Dernièrement, elle a été sélectionnée comme finaliste pour le prix de la « Voiture de l’année 2012 ».

 

Le Royaume-Uni est souvent considéré comme un pays ayant beaucoup de potentiel pour développer des technologies automobiles à très faibles émissions.

Activez les réseaux sociaux maintenant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d'informations

x