Opel revient en sport automobile

20 nov. 2012

  • Compétition-client et tremplin pour de nouveaux talents en rallye et sur circuit

 

  • Engagement international en rallye avec la nouvelle Opel ADAM Cup

 

  • Engagement sur circuit axé sur l’Allemagne avec la nouvelle Astra OPC Cup


Opel revient à la compétition sous la forme d’un programme en rallye au plan international avec la nouvelle Opel ADAM et d’un programme sur circuit essentiellement en Allemagne avec la nouvelle Astra OPC. « Ces nouvelles activités en compétition jouent un rôle important dans la réorientation stratégique de l’entreprise. Elles représentent un élément fondamental de la définition de notre marque, » assure Thomas Sedran, Deputy CEO d’Opel. En particulier dans les disciplines sportives populaires à forte audience, le constructeur de Rüsselsheim peut s’enorgueillir d’un passé particulièrement riche. L’objectif du constructeur est de créer une nouvelle formule qui passionne la clientèle, à la fois techniquement sophistiquée mais aussi abordable, tout en offrant un tremplin pour les jeunes pilotes ambitieux désireux de développer leurs talents.

 

Rallye : promouvoir des vocations en collaboration avec l’ADAC

 

Avec son engagement en rallye, Opel a désormais la scène européenne en point de mire. Au-delà de l’Allemagne, cœur de marché d’Opel, il y a un intérêt certain pour le rallye dans tous les grands pays européens où est implantée la marque

 

En outre, les instances internationales de la FIA ont élaboré un règlement qui donne des points d’entrée et des possibilités d’évolution aux jeunes pilotes. C’est une version rallye de la nouvelle Opel ADAM qui sera utilisée lors de la saison 2013, développée en conformité avec les normes R2 de la FIA. Dans le cadre de la série « ADAC Rallye Masters », ces voitures clients s’affronteront dans une coupe de marque (« ADAC Opel Rally Cup »). L’intérêt de cette coupe réside également dans le fait que les meilleurs pilotes peuvent gagner des prix en numéraire. En outre, il y a un système spécifique de points « Junior Rally » pour les pilotes de moins de 27 ans. Le vainqueur des épreuves finales se verra offrir un coaching particulier pour la saison suivante.

 

En tant que partenaire de premier plan, Opel a pu s’allier avec l’ADAC qui partage une conception très proche visant à favoriser l’éclosion de nouveaux talents. L’ADAC met essentiellement à disposition son infrastructure pour ce projet commun. La stratégie Opel a été élaborée pour une durée initiale allant jusqu’en 2016. Après cela, un programme de développement modulaire a été envisagé, où les plus talentueux des pilotes de rallye pourront progressivement évoluer de l’ « ADAC Opel Rally Cup » à un niveau international. Pour les deux premières des quatre étapes, la voiture utilisée sera l’ADAM. Dans les étapes trois et quatre, les pilotes devraient s’affronter au volant de la version rallye de la prochaine génération d’Opel Corsa.

 

Circuit : la « Coupe Astra OPC », épreuve du championnat d’endurance VLN

 

La voiture avec laquelle Opel va s’impliquer sur l’asphalte est la nouvelle Astra OPC. Elle sera disponible à partir de la saison 2013 en version compétition client. Les voitures de la coupe sont conçues pour correspondre aux normes du « VLN Endurance Championship » allemand, un championnat très suivi en Europe. Les voitures participeront aussi à un trophée dans leur propre classe (« Astra OPC Cup »). Le point culminant de la saison devrait être une course de 24 heures sur le circuit du Nürburgring.

 

Les concurrents privés se verront offrir de nombreux avantages, qui se ne limiteront pas à disposer d’une voiture extrêmement performante et bénéficiant d’une technologie particulièrement affutée. Parallèlement au programme de rallye, il y aura des prix motivants avec des dotations en numéraire. En outre, les clients bénéficieront de pièces de rechange à des prix compétitifs ainsi que le soutien technique et organisationnel en course et en dehors des circuits.

 

Histoire du sport automobile : Opel pose les jalons

 

La période la plus faste pour Opel en matière de sport automobile débute au milieu des années 70. Cet épisode est placé sous signe d’un pilote allemand : Walter Röhrl, l’une des icônes de l’histoire du rallye. Au cours de son engagement auprès d’Opel il remporte le titre européen en rallye en 1974 au volant de son Ascona A et réédite cet exploit avec l’Ascona B en 1979. Le pilote de Regensburg poursuit ensuite son ascension en remportant le titre mondial en 1982, aux commandes de la légendaire Ascona 400.

 

L’histoire sportive d’Opel est tout aussi riche en circuit. Dans les courses réservées aux voitures de tourisme, la marque à l’éclair remporte de nombreux succès sur son circuit fétiche : la boucle nord du Nürburgring. Dès 1993, Manuel Reuter fait partie des favoris du public au volant de la Calibra V6 qu’il engage d’abord en DTM avant de remporter le titre dans le championnat ITC qui lui a succédé. Parmi les autres faits d’armes figure aussi le titre constructeur en DTM/ITC en 1998 dans les séries STW avec la Vectra. Une Astra V8 Coupé l’emporte aussi au cours des 24 Heures du Nürburgring en 2003.

Activez les réseaux sociaux maintenant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d'informations

x