Deux Premières Mondiales et une originale Etude
de style de vélo électrique

15 mars 2012

  • Débuts à Genève pour le nouveau SUV compact Mokka et la puissante Astra OPC
  • « Etude de style « RAD e » : un nouveau pas dans la vison d’Opel de la mobilité urbaine
  • Nouvelle Insignia 2.0 CDTI BiTurbo: 195 ch/143 kW avec système unique de double turbo séquentiel
  • Nouveautés 2012 : des moteurs encore plus sobres et plus économiques
  • Opel célèbre son 150ème anniversaire : de la machine à coudre aux prix automobiles


Opel dévoile deux premières mondiales au Salon Automobile de Genève de cette année (du 6 au 18 mars 2012) : le nouveau SUV compact Mokka et la puissante Astra OPC. Parfaitement dans le ton du thème du Salon de cette année, « Rouler vers l’avenir », Opel est le premier constructeur allemand à entrer avec le nouveau Mokka dans le segment du SUV compact.

 

Opel ne se contente pas d’élargir son offre avec le nouveau Mokka et la nouvelle Astra OPC, il va également vers plus d’émotion. L’Astra OPC est un nouveau coupé sport compact délivrant 280 ch/206 kW, ce qui en fait l’Astra la plus puissante jamais produite.

 

Opel, qui célèbre cette année son 150ème anniversaire, a encore d’autres choses à fêter à l’occasion du salon. A côté de ses deux premières mondiales, la marque dévoile à Genève un concept de déplacement urbain sans pollution, le « RAD e ». Cela répond de façon sympathique aux besoins de mobilité lorsque l’usage de l’automobile est restreint ou impossible. « RAD e » fait aussi le lien avec les débuts industriels d’Opel, qui a commencé par construire des bicyclettes. En ce sens les designers proposent une étude faisant le lien entre l’histoire de la marque et son futur avancé.

 

Opel a commencé les livraisons des premières Ampera, le premier véhicule électrique signé d’un constructeur européen, pouvant aller n’importe où l’on veut, quand on veut grâce à son prolongateur d’autonomie. Opel crée ainsi un nouveau segment dans l’industrie automobile européenne et renforce son rôle de chef de file des solutions modernes de mobilité électrique.

En outre, les visiteurs du Salon de Genève auront l’occasion de pouvoir faire le point sur les derniers progrès techniques d’Opel. Sous le capot de l’Insignia prend place un nouveau moteur Diesel 2.0 CDTI BiTurbo, extrêmement sobre et performant. Ce moteur se distingue par un système exclusif de double turbo séquentiel doté de deux échangeurs distincts. L’Insignia 2.0 CDTI BiTurbo délivre 195 ch/143 kW avec 400 Nm de couple. Sa consommation n’est que de 4,9 litres aux 100 kilomètres (129 g/km CO2). C’est donc une des voitures les plus sobres de sa catégorie.

 

Première mondiale : petite taille mais fort caractère, le nouveau Mokka

En dépit de ses 4,28 mètres, le Mokka peut accueillir confortablement cinq personnes. Il répond également à l’engagement d’Opel : offrir un design attrayant, des technologies novatrices et des fonctionnalités haut de gamme pour les rendre accessibles à un éventail plus large de la clientèle. La conduite se révèle intéressante grâce à trois sobres motorisations, comme le 1,6 l essence de 115 ch/85 kW ainsi que le 1,4 litre Turbo de 140 ch/103 kW, toujours en essence et en Diesel, le 1.7 CDTI de 130 ch/93 kW. La sécurité profite des équipements d’avant-garde que le Mokka inaugure sur le segment des SUV compacts, comme les systèmes d’aide à la conduite basés sur la caméra frontale Opel Eye, ou encore la caméra de recul, le porte-vélos exclusif Flex-Fix ou encore les sièges ergonomiques ayant le label AGR.

Le comportement dynamique du Mokka a été adapté aux besoins de la vie urbaine, mais avec l’avantage de pouvoir s’échapper hors des sentiers battus. C’est pourquoi, en dehors de la traction avant (FWD), le Mokka peut recevoir un système de transmission intégrale (AWD) qui lui apporte un gain en traction et en comportement. Le système AWD est efficace, intelligent et abordable et permet au Mokka de passer du stade de SUV urbain robuste à celui de talentueux 4x4. Sur route bien asphaltée à fort pouvoir d’adhérence, le Mokka est en mode FWD et toute la puissance est transmise aux roues avant. Ce qui permet de garantir une bonne sobriété. Mais pour améliorer le comportement, le couple peut progressivement varier du train avant au train arrière selon l’adhérence ou les situations de conduite. Quand la route est très glissante, la répartition du couple entre l’avant et l’arrière est de 50-50. Globalement, le conducteur bénéficie d’un système qui s’adapte automatiquement à l’état des routes rencontrées. L’ensemble du système AWD ne pèse que 65 kg, pour préserver la sobriété du véhicule.

Plusieurs équipements offerts en série sur toutes les versions du Mokka apportent leur concours à la conduite, comme le contrôle électronique de trajectoire ESC (Electronic Stability Control), l’antipatinage TC (Traction Control) ainsi que les systèmes de démarrage en côte HSA (Hill Start Assist) ou de retenue en descente HDC (Hill Descent Control), qui participent au confort de la conduite et apportent leur sécurité en terrain accidenté.

 

Première mondiale : nouvelle Astra OPC, la plus puissante Astra jamais produite

Avec la nouvelle Astra OPC, la version hautes performances de l’Astra GTC est présentée en première mondiale à Genève. Le moteur essence 2,0 litres à injection directe de l’OPC (280 ch/206 kW) revendique un couple maximal de 400 Nm et lui permet d’atteindre une vitesse de 250 km/h. Jamais jusque-là une Astra n’avait été aussi rapide. Cette version de l’Astra se distingue aussi par le montage du train avant à jambes hautes performances HiperStrut, qui permet de faire passer sans problème la puissance à la route. Disposant également du système châssis FlexRide, recevant des modes spécifiques Sport et OPC, l’Astra OPC offre une qualité de comportement exceptionnelle. Le mode standard passe le véhicule sur un compromis de suspension très confortable, tandis que le mode spécifique « Sport » apporte un gain notable en vivacité. Le mode OPC fait entrer le conducteur dans une troisième dimension : la direction et l’accélérateur deviennent plus directs, et les lois du châssis sont changées pour privilégier la qualité du comportement.

Cependant, la version OPC va encore plus loin : elle est équipée d’un différentiel mécanique à glissement limité sur le train avant. Ce qui lui donne bien plus de stabilité et une meilleure tenue de route. En d’autres termes la voiture offre plus d’adhérence en sortie de virage à grande vitesse, même quand la chaussée est humide.

L’Astra OPC dispose également de nouveaux sièges baquets à hautes performances exploitant les dernières avancées technologiques. Les deux sièges avant participent à la sportivité et au dynamisme de cette voiture, offrent une position de conduite surbaissée et un meilleur soutien latéral tout en gagnant du poids en inaugurant une toute nouvelle matière extralégère. Cette nouvelle coque a permis de gagner 45% de poids par rapport à une armature traditionnelle. Aucun autre constructeur automobile au monde n’a encore utilisé ce procédé de feuille armée par un matériau composite dans une voiture de série. Le nouveau siège permet de régler jusqu’à 18 paramètres différents. Toutes les déclinaisons OPC sont soumises à des essais d’endurance sur le fameux circuit du Nürburgring, en Allemagne. 10.000 km parcourus sur la difficile boucle nord de ce circuit équivalent à environ 180.000 kilomètres sur des routes normales.

 

Une idée pour demain : « RAD e », le vélo électrique Opel

Opel présente à Genève l’étude « RAD e » : concept urbain stylé et sans pollution.
Il est destiné en priorité aux habitants des villes où le vélo tend à jouer un rôle de plus en plus important dans les systèmes de transports intégrés. Le « RAD e » reprend beaucoup du vocabulaire de design Opel, comme les formes en boomerang découvertes sur l’Ampera et le concept-car « RAK e ». Son nom provient de l’allemand « Rad » qui veut dire bicyclette ou roue.
C’est le premier concept de vélo électrique pensé avec les méthodes de production de l’automobile. Le système de propulsion est un moteur électrique haut de gamme de 250 watts et une batterie lithium-ion donnant une autonomie électrique variant entre 60 et 145 kilomètres en tenant compte d’une moyenne de 20 km/h. La batterie peut se recharger complètement en deux heures et demie. « RAD e » peut également être transporté sur le porte-vélos intégré FlexFix et peut ainsi se recharger quand on conduit.

 

La nouvelle 2.0 CDTI BiTurbo couronne l’offre Diesel Insignia

Les visiteurs du salon de Genève auront l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le nouveau moteur 2.0 CDTI BiTurbo, dynamique et très sobre, qui est inauguré par le haut de gamme Insignia. L’Insignia 2.0 CDTI BiTurbo délivre 143 kW/195 ch avec 400 Nm de couple. Le chiffre de consommation le plus bas est de 4,9 litres aux 100 kilomètres (129 g/km CO2). C’est donc une des berlines les plus économes en carburant de sa catégorie. Le secret de cette motorisation réside dans un système de double turbo séquentiel – une technologie réservée jusqu’à présent à quelques marques premium. La nouveauté du système BiTurbo de l’Insignia réside dans deux turbos de tailles différentes qui travaillent séparément ou ensemble. Opel est le seul constructeur sur le segment des berlines de gamme moyenne à offrir ce système sophistiqué de suralimentation séquentielle avec deux échangeurs indépendants dans un moteur diesel.

L’objectif principal du développement du moteur 2.0 CDTI BiTurbo était d’assurer une montée en pression rapide de la pression de l’air d’admission aux faibles régimes de rotation, tout en offrant une meilleure réactivité de l’accélérateur aux régimes intermédiaires. La quantité d’air d’admission est parfaitement adaptée au régime moteur et aux besoins des deux turbos de taille différente. A bas régime, un échangeur d’air complémentaire, refroidi par eau, alimente en exclusivité le plus petit turbo, permettant au petit volume d’air d’arriver à la chambre de combustion par le chemin le plus court et le plus direct. A moyen régime, le turbocompresseur plus gros et plus puissant prend un rôle de plus en plus important dans l’alimentation en air. Son plus gros flux d’air est refroidi par un échangeur plus gros, classique. Opel est la première marque automobile à mettre en œuvre ce système de double échangeur de refroidissement.

Ce sont les deux secrets qui rendent le nouveau moteur deux litres si souple et si nerveux. En dehors de cela, cette gamme qui rencontre un grand succès bénéficie d’autres innovations : toutes les versions à transmission intégrale AWD peuvent recevoir un châssis SuperSport doté du train avant de l’Insignia OPC (Opel Performance Center) à jambes hautes performance HiPerStrut et système de freinage Brembo. Ainsi équipée, l’Insignia bénéficie d’un comportement dynamique encore plus incisif. En outre, la sécurité active de l’Insignia profite désormais de la disponibilité de nouveaux systèmes d’aides à la conduite à détection radar.

 

Des améliorations pour de nombreux modèles
(Commercialisations variables suivant les marchés)

Opel travaille en permanence à améliorer sa gamme de véhicules. Pour 2012, Opel lance une nouvelle version ecoFLEX au gaz naturel de son monospace Zafira Tourer, qui offre la meilleure autonomie du segment GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) : elle atteint 530 kilomètres, dépassant donc la barre fatidique des 500 km.

Le Zafira Tourer 1.6 GNV Turbo ecoFLEX offre 150 ch/110 kW avec 210 Nm de couple et atteint la vitesse de 200 km/h. Le véhicule se contente de 4,7 kg (7,2 m3) de gaz naturel aux 100 kilomètres en cycle mixte, ce qui représente un gain de 6% par rapport à la précédente version de Zafira GNV.

Pour une clientèle sensible aux coûts d’utilisation et à la compatibilité environnementale, Opel développe et enrichit l’offre de motorisations au gaz de pétrole liquéfié (GPL) avec le nouveau moteur 1,4 litre GPL Turbo ecoFLEX, puissant mais économique.

Le moteur est disponible en deux puissances : 140 ch/103 kW avec 200 Nm de couple sur les Astra 5 portes et Sports Tourer, et 120 ch/88 kW (175 Nm) sur le Meriva. Les émissions de CO2 de ce moteur conforme aux normes Euro 5 se limitent à 124 g/km pour le Meriva, 129 g/km pour l’Astra 5 portes et 132 g/km pour l’Astra Sports Tourer en cycle mixte. Ce qui signifie que les émissions de CO2 sont en baisse d’environ 15% par rapport au niveau de moteurs à essence comparables. L’utilisateur de GPL peut aussi économiser jusqu’à 40 % sur les coûts de carburant.

A côté de cette nouvelle version GPL du Meriva, Opel enrichit également l’offre essence et Diesel de son champion de la flexibilité. Le leader du segment européen, avec ses portes antagonistes FlexDoors permettant un accès facile et confortable à bord, gagne des motorisations optimisées aux consommations abaissées. Le système Start/Stop est maintenant disponible pour toutes les versions du moteur essence 1,4 litre. Avec le Start/Stop, la consommation du moteur 1.4 Turbo de 120 ch/88 kW passe de 5,9 à 5,7 litres aux 100 kilomètres. Les ingénieurs ont également développé une nouvelle version de ce moteur avec transmission manuelle à 6 vitesses où le couple atteint 200 Nm, soit une hausse de 14% (25 Nm) par rapport à la variante 5 vitesses. Ainsi, le champion de la flexibilité Opel peut se conduire de manière plus relaxée sans changer tout le temps de vitesse. Opel propose en outre un moteur 1.7 CDTI de 110 ch/81 kW à boite automatique 6 vitesses pour ses clients Diesel à la recherche d’un grand confort de conduite. Cette motorisation dorénavant disponible sur le Meriva a gagné 10 ch par rapport à la précédente version automatique du 1.7 CDTI, et n’émet malgré tout que 160 g/km CO2, soit huit grammes de moins au kilomètre que son prédécesseur.

La Corsa Color Edition rencontre un grand succès, et le best-seller d’Opel se décline dorénavant, pour certains marchés, dans une nouvelle version Kaleidoscope. Les clients qui veulent donner à leurs Corsa trois ou cinq portes une allure encore plus originale et personnelle peuvent maintenant opter pour deux teintes métallisées haut de gamme : Pepperdust et Technical Grey. Dans ce cas, la Corsa se dote d’un toit noir brillant, de coques de rétroviseurs extérieurs noires et d’une calandre noire, une nouveauté. L’intérieur de la Corsa Kaleidoscope se distingue par des ouïes d’aération de couleur vive, avec des inserts de portes assorties, soit Curry soit chromés mats. A l’occasion de son anniversaire en 2012, Opel a sorti des versions spéciales sur la Corsa, le Meriva, l’Astra et l’Insignia, portant le badge « 150 years Opel ». (En France, seule la Corsa sera proposée) .Elles sont dotées de détails de décorations et d’équipements spécifiques. Leur dotation plus importante leur donne un bon avantage client. Il est possible de rendre sa voiture encore plus exclusive grâce à cette finition spéciale anniversaire « 150 Years Opel ». Opel a encore amélioré des équipements exclusifs, comme le porte-vélos intégré FlexFix. La deuxième génération, disponible sur l’Astra Sports Tourer et le Zafira Tourer, peut maintenant accepter encore plus de poids et ainsi transporter jusqu’à quatre bicyclettes au total.

Activez les réseaux sociaux maintenant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d'informations

x