À compter du 1er septembre 2017, certains véhicules neufs seront homologués en utilisant la procédure d'essai mondiale des véhicules légers harmonisés (WLTP), qui est une nouvelle procédure d'essai plus réaliste pour mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2. A partir du 1er septembre 2018, le WLTP remplacera entièrement le nouveau cycle de conduite européen (NEDC), qui est la procédure de test actuelle. En raison de conditions d'essai plus réalistes, la consommation de carburant et les émissions de CO2 mesurées dans le cadre du WLTP sont souvent plus élevées que celles mesurées dans le cadre du NEDC.

Le cycle de conduite du WLTP ("Worldwide Harmonized Light Vehicle Test Procedure") répond aux principales critiques du cycle NEDC ("New European Driving Cycle"). Le cycle NEDC est la méthode de mesure actuelle prévue par le Règlement (CE) n° 715/2007 et 692/2008, et il est toujours légalement obligatoire de publier les valeurs de consommation de carburant et d'émission déterminées en conséquence. En particulier, le cycle de conduite WLTP correspond plus étroitement à une utilisation quotidienne, et n'est pas seulement mesuré pour un niveau de finition spécifique, mais prend également en compte l'influence des équipements optionnels supplémentaires.
 
La consommation de carburant quotidienne d'un véhicule dépend en grande partie du profil individuel d'utilisation et du contexte d'utilisation : circulation en ville, route ou autoroute. Ces différences sont mieux expliquées par le cycle de conduite WLTP. Au lieu de calculer uniquement les valeurs "urbain, extra-urbain et combiné" (tel que stipulé par les règlements (CE) n° 715/2007 et 692/2008), sur la base d'un profil de conduite plus théorique, le cycle WLTP fournit quatre valeurs individuelles pour différents profils prédéterminés de voyage (basse, moyenne, haute et extra-haute) qui sont basées sur des enquêtes statistiques et l'analyse des profils et moyennes utilisateur. En outre, le cycle de conduite WLTP est beaucoup plus dynamique que le cycle NEDC et reflète des accélérations plus élevées, une vitesse moyenne plus élevée et une vitesse maximale plus élevée.
 
Les valeurs données pour l'Opel Astra à partir de juin 2016 montrent une amplitude qui peut être expliquée comme suit : la valeur inférieure est la valeur la plus faible des quatre phases du cycle WLTP, conduit avec la version de l'Opel Astra ayant les valeurs de consommation les plus basses pour la combinaison moteur / transmission spécifiée. La valeur supérieure représente la valeur la plus élevée des quatre phases du cycle de WLTP, issue de la version de l'Opel Astra ayant les valeurs de consommation les plus élevées pour la combinaison moteur / transmission spécifiée respective. Les valeurs obtenues fournissent une bonne vue d'ensemble et une indication utile de la consommation quotidienne attendue.


A noter : les valeurs basées sur le cycle de conduite WLTP sont déterminées en utilisant un cycle de conduite standardisé, prédéfini sur un banc d'essai.