Nouvelle Insignia OPC : première mondiale pour la sportive ultime d’Opel

2 sept. 2013

  • Ligne affirmée : nouvelle apparence avec esthétique caractéristique des OPC

 

  • Technologie ultramoderne : châssis modifié pour encore plus de plaisir au volant

 

  • Infos précises : des compteurs affichant des informations spécifiques moteur

 

Avec 239 kW/325 ch et 435 Nm de couple maxi, l’Insignia OPC est la sportive ultime de la gamme Opel. Ce modèle à transmission intégrale est présenté en première mondiale sous une robe renouvelée et modernisée, ainsi qu’avec un châssis revu lors du Salon international de l’automobile de Francfort (du 12 au 22 septembre).

 

« L'Insignia OPC brille d’un nouvel éclat, » confie Michael Ableson, Vice President GME Engineering. « En travaillant les moindres détails, nos ingénieurs lui ont fait faire des progrès déterminants. C’est ce que l’on constate dans son design et dans son comportement encore meilleur. Ainsi, l’OPC peut désormais se hisser nettement dans le peloton de tête des routières sportives. »

 

Soignée jusque dans les moindres détails, dehors et dedans

 

La nouvelle Insignia OPC fait grosse impression dès qu’on la voit. Sa face avant et son arrière relookés, ses éléments de carrosserie caractéristiques des OPC comme les dents de tigre à l’avant et les sorties d’échappement intégrées à l’arrière, soulignent sa puissance et évoquent les tours à grande vitesse sur le circuit du Nürburgring.

Sa ligne séduisante cache des équipements très sophistiqués. Le châssis OPC est retravaillé, notamment l’essieu arrière – comme dans les autres membres de la nouvelle Insignia – puisque les ingénieurs ont modifié environ 60% des composants. En outre, le traitement des bruits et vibrations a été amélioré en retouchant de nombreux paramètres. De nouvelles lois pour l’ESP ont permis d’aboutir à un comportement dynamique encore plus net, en endiguant notamment les tendances au sous-virage. Les lois du châssis FlexRide et de ses amortisseurs pilotés ont été modifiées de manière à assurer une tenue de route optimale. Ces lois spécifiques à la version OPC améliorent la dynamique de comportement, et assurent une réponse plus immédiate et plus précise aux différents types de conduite et qualités de revêtement.

 

Equipée d’une boîte manuelle à six vitesses et de la transmission intégrale, l’Insignia OPC abat le 0 à 100 km/h en 6,0 secondes (Sports Tourer : 6,3 secondes) et atteint une vitesse maximale de 250 km/h (limitée électroniquement). Le système de freinage Brembo à hautes performances assure des décélérations rapides avec une constance maximale, même en utilisation intensive.

 

De plus, l'Insignia OPC profite de son système 4x4 à pilotage électronique. Le système de transmission intégrale associe un embrayage de haute qualité, fonctionnant sur le principe du Haldex, à un différentiel à glissement limité électronique pour assurer une superbe qualité de traction. En permanence, le système s'adapte aux conditions routières et fait varier imperceptiblement la répartition de couple de zéro à 100% entre les essieux avant et arrière, ainsi qu'entre les roues arrière. En combinaison avec le châssis FlexRide premium piloté électroniquement, le système de transmission intégrale se pose en référence, que ce soit pour les temps de réaction ou pour le comportement du véhicule.

 

A l’intérieur, un parfum de compétition

 

L’habitacle accueille le conducteur de l’OPC dans une atmosphère fleurant le pur sport automobile. Tout évoque le haut de gamme, aussi bien les sièges performance Recaro avec fonction mémoire, le levier de changement de vitesse OPC ou le nouveau combiné d’instruments et la console centrale. En plus des informations de base, le conducteur peut avoir accès sur le compteur central LCD 8 pouces optionnel à des informations spécifiques, comme la pression et la température d’huile, la tension de la batterie, la position de l’accélérateur, la force de freinage et les g d’accélération latérale subis.

 

Le nouveau volant sport (chauffant en option) dispose de palettes lorsqu’il est associé à la transmission automatique. Cela permet au conducteur OPC de rentrer les rapports de façon extrêmement rapide, même en mode automatique. Si les palettes restent inactives pendant plus de 12 secondes, le véhicule revient en mode automatique. De cette façon, la nouvelle Insignia OPC bénéficie de l’intérêt d’un maniement manuel et du confort de l’automatique.

Activez les réseaux sociaux maintenant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d'informations

x