Trouver un concessionnaire

Nouvelle Corsa : Comportement routier exceptionnel

11 nov. 2014

Enlarge

Sur la route, la nouvelle Corsa saura convaincre les conducteurs les plus exigeants. Profondément revisité, le châssis adopte un berceau avant rigidifié et une nouvelle géométrie de suspension, tandis que le centre de gravité de l’auto a été abaissé de 5 mm pour améliorer la stabilité en courbes et en ligne droite. Le comportement de la nouvelle Corsa devient ainsi plus agile et dynamique. Dotée d’une nouvelle direction électrique asservie à la vitesse, plus réactive et informative, la Corsa gagne en précision de conduite, avec à la clé davantage de sensations au volant. Le confort progresse également grâce à de nouvelles lois d’amortissement assurant un meilleur filtrage des irrégularités de la route. Au final, un compromis subtil a été trouvé entre sportivité et confort de roulage au quotidien.

 

Motorisations : gamme complète Euro 6

L’offre diesel reste bien évidemment au programme avec deux 1.3 CDTI (Euro 6) de 75 ou 95 ch. Souples, coupleux et discrets grâce à une isolation soignée, ces moteurs font preuve d’une sobriété exemplaire avec une consommation mixte à partir de 3,2 l aux 100 km et des émissions de CO2 de seulement 85 g/km. Une prouesse énergétique due entre autres à l’utilisation d’un Stop/Start et d’un système de récupération d’énergie au freinage. A noter qu’une nouvelle boite de vitesses robotisée Easytronic 3.0 sera proposée ultérieurement sur la version CDTI 95 ch, avec à la clé une sobriété préservée et des passages de rapports effectués en douceur.

Le plaisir de conduite distillé par la Corsa doit aussi beaucoup à ses nouvelles motorisations. Un inédit trois cylindres essence turbo à injection directe fait son apparition sous le capot. Inauguré sur la petite Adam, ce bloc 1.0 ECOTEC (Euros 6) ultra compact et moderne développe 115 ch (170 Nm de couple). Silencieux et exempt de vibrations, ce moteur se caractérise par ses performances élevées (10,3 s pour passer de 0 à 100 km/h), sa consommation réduite (4,9 l aux 100 km) et ses faibles rejets de CO2 (114 g/km).

 

Un bilan énergétique flatteur qui pourrait inciter certaines entreprises à se convertir à l’essence.

Activez les réseaux sociaux maintenant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d'informations

x