SKIP TO CONTENT
Optimisation d'autonomie

POUR ALLER ENCORE PLUS LOIN AVEC VOTRE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

De nombreuses astuces vous permettent d’augmenter l’autonomie de votre véhicule électrique. Et même si vous ne pouvez pas tout contrôler, vous trouverez ici quelques conseils utiles.

STYLE DE CONDUITE
Deux facteurs influent particulièrement sur l’autonomie de votre véhicule électrique Opel : la vitesse à laquelle vous conduisez et l’intensité de vos accélérations. En règle générale, si vous doublez votre vitesse, vous divisez votre autonomie par deux. Et chaque fois que vous accélérez, votre véhicule consomme de l’énergie.
 
Pour augmenter l’autonomie de votre véhicule électrique :
 
  • conduisez lentement et évitez les accélérations inutiles
  • regardez devant vous et anticipez pour éviter de freiner inutilement
  • n’utilisez pas le mode sport si vous n’en avez pas besoin
  • sur l’autoroute, essayez de vous placer derrière un véhicule qui roule à une vitesse régulière en respectant les distances de sécurité
  • essayez d’éviter les routes à fort dénivelé lorsque vous planifiez votre itinéraire
 
Vous souhaitez obtenir d’autres conseils ? Notre outil d’e-coaching Opel fera de vous un pro de la conduite en électrique.
 
POIDS SUPPLÉMENTAIRE
Le poids à l’intérieur de votre véhicule électrique influe directement sur son autonomie. Avant de prendre la route, retirez les éléments superflus :
 
  • Assurez-vous qu’aucun objet dont vous n’avez pas besoin ne se trouve dans le compartiment à bagages ou sur les sièges arrière
  • Retirez les accessoires inutiles
  • Vous avez installé une galerie de toit ? Enlevez-la lorsque vous ne l’utilisez pas, car elle augmente la résistance à l’air
 
PRESSION DES PNEUS
Des pneus sous-gonflés, qui sont donc plus en contact avec la route, font davantage travailler le moteur (quel que soit son type). L’autonomie des véhicules électriques en est d’autant plus impactée :
 
  • Vérifiez la pression des pneus au moins une fois par mois et systématiquement avant les longs trajets
  • Si nécessaire, regonflez-les à la station-service la plus proche en respectant les valeurs recommandées
 
Cette petite habitude portera ses fruits !
 
VITESSE
La vitesse est le facteur qui a le plus d’impact sur l’autonomie. Selon les essais WLTP, à une vitesse constante de 130 km/h, par exemple, l’autonomie d’un véhicule 100 % électrique est ainsi réduite de moitié. À une vitesse deux fois plus grande, la résistance à l’air est multipliée par quatre. En résumé, rouler vite consomme plus d’énergie.
 
LA PRUDENCE COMME MAÎTRE MOT
Bien que la vitesse ait une influence non négligeable sur l’autonomie, il en va de même pour l’accélération et le freinage constants. C’est pourquoi le mode de conduite ECO est à privilégier. Un style de conduite proactif et économique, associé au système de récupération d’énergie au freinage de votre véhicule électrique, peut vous permettre de gagner jusqu’à 15 % d’autonomie.
 
Si un embouteillage se profile, il existe également quelques moyens d’économiser de l’énergie. Si vous le pouvez, diminuez la température intérieure ou utilisez les sièges chauffants, qui sont moins énergivores. Vous pouvez également désactiver les équipements qui consomment de l’énergie inutilement, telles que le dégivrage du pare-brise/de la lunette arrière, les essuie-glaces et les feux de croisement, tout en gardant les feux de position allumés pour des raisons de sécurité.
CHAUFFAGE
L’énergie utilisée pour le chauffage provient directement de la batterie du véhicule, ce qui peut réduire l’autonomie jusqu’à 35 %, selon la saison. Notre astuce : préchauffez votre véhicule électrique, par exemple via l’application, lorsqu’il est branché au réseau. De cette manière, la batterie se déchargera moins vite.
 
Vous voulez avoir plus chaud lorsque vous roulez ? Utilisez le mode de recyclage d’air, qui consomme moins d’énergie pour amener l’habitacle à la température souhaitée. Malgré certaines rumeurs affirmant le contraire, la batterie de votre véhicule électrique est par ailleurs capable de maintenir une température confortable pendant plusieurs heures dans l’habitacle en cas d’embouteillage, même par un froid glacial.’autonomie restante affichée sur le tableau de bord est toujours une prévision basée sur votre style de conduite. Si vous parvenez à réduire votre consommation d’énergie en suivant les conseils mentionnés ci-dessus, l’autonomie affichée s’adapte automatiquement à votre nouveau style de conduite.
L’autonomie restante affichée sur le tableau de bord est toujours une prévision basée sur votre style de conduite. Si vous parvenez à réduire votre consommation d’énergie en suivant les conseils mentionnés ci-dessus, l’autonomie affichée s’adapte automatiquement à votre nouveau style de conduite.